Qui consulter en cas d’hyperphagie ?

L’hyperphagie est une pathologie relativement méconnue pourtant elle touche et fait souffrir un grand nombre de personnes. Pour preuve j’ai été diagnostiqué aux alentours de mes 27 ans quand mes parents eux ne l’ont jamais été. Le fait que ce ne soit que très rarement diagnostiqué est dommage car bien que ce soit un trouble du comportement alimentaire et qu’il peut s’avérer difficile d’en sortir, il existe des solutions.

Vous pouvez tout à fait vous sortir seul de l’hyperphagie avec de la rigueur, de la détermination, de la motivation et un plan de bataille bien organisé. Toutefois, il est probable que vous ayez encore de meilleurs résultats en faisant appel aux conseils d’un spécialiste ou plusieurs spécialistes. En effet, l’hyperphagie est un trouble du comportement alimentaire qui demande un suivi alimentaire évidemment mais qui nécessite surtout un suivi psychologique.

 

Si vous venez d’être diagnostiqué de trouble du comportement alimentaire de l’hyperphagie et que vous souhaitez désormais trouver quelqu’un pour vous aider, voici les personnes à consulter ou rencontrer pour vous aider à vous sortir de cette pathologie :

Le médecin traitant

Votre médecin traitant est la première personne qu’il faudra consulter puisqu’avec le temps vous avez sûrement noué une relation de confiance et il vous sera à ce stade peut être plus aisé d’en discuter avec lui qu’avec quelqu’un d’autre.

Par ailleurs, c’est aussi le mieux placé pour vous orienter un de ses confrères spécialiste de santé et qui pourrait être expert dans les troubles du comportement alimentaire que ce soit un psychologue ou un diététicien.

C’est en tout cas la première étape que vous conseiller dans votre parcours de guérison de l’hyperphagie.

Le psychologue

Bien que l’hyperphagie soit une pathologie liée à l’alimentation, c’est surtout dans la tête que tout se passe et consulter un psychologue dans ce genre de cas est totalement recommandé. C’est ce que j’ai fais dans mon cas et cela m’a permis au fil des discussions et des exercices de comprendre d’où ce trouble tirait son origine et ainsi comment faire pour le contenir dans un premier temps et le faire disparaître au fil du temps.

Dans le cadre de l’hyperphagie, la case psychologue est à mon sens une étape très importante pour apprendre à gérer les émotions qui entraînent le trouble mais aussi pour apprendre à se tourner vers des solutions qui n’impliquent pas la nourriture.

Le diététicien

Je dois être honnête avec vous, je n’en ai jamais rencontré que ce soit dans le cadre de mon hyperphagie ou pour autre chose. Je pense avoir eu la chance au fil de mes lectures et en étant curieux d’apprendre de moi-même beaucoup de choses quant à l’alimentation ce qui m’a permis de faire évoluer celle-ci avec le temps et de l’adapter pour qu’elle me corresponde parfaitement.

Toutefois, je pense que rencontrer un diététicien peut s’avérer important puisque si vous êtes atteint d’hyperphagie, il faudra pouvoir adapter votre alimentation afin qu’elle puisse vous aider à limiter vos crises ou tout au moins vivre avec.

Le coach

Travailler avec un coach en trouble du comportement alimentaire et notamment spécialiste de l’hyperphagie peut être aussi un réel atout lorsque l’on sait ce qui cause nos crises et que l’on souhaite trouver des solutions pour les contrer.

Le coach va par exemple vous aider à mettre en place des objectifs très précis et très concrets et en faire découler des exercices et des habitudes à mettre en place. Le but étant que vous preniez progressivement ces nouvelles habitudes vous permettant d’empêcher vos crises ou de réduire les éléments qui en sont la cause.

Les médecines douces

Les médecines douces peuvent être aussi d’un véritable secours pour vous aider à lutter contre l’hyperphagie. Elles peuvent en effet apporter un bien-être qui va vous permettre d’aborder plus facilement votre thérapie et vous donner des armes supplémentaires pour lutter contre vos crises.

J’ai par exemple essayé l’auriculothérapie dans le cadre de mon hyperphagie et de ma perte de poids pour me redonner un élan et m’aider à lutter contre la faim. Je pratique des séances de réflexologie qui me permettent elles aussi d’améliorer mon bien-être et notamment mon sommeil et qui ont un vrai poids dans le maintien de mes routines quotidiennes.

Enfin, c’est surtout grâce à l’hypnose que j’ai pris conscience de mon hyperphagie et de ce qui entraînait les crises. Ça a vraiment été une étape importante de ma guérison.

Les groupes d’entraides

Internet aura permis une chose exceptionnelle en rapprochant les gens. Vous avez ainsi la possibilité de trouver des communautés de personnes souffrant du même mal que vous et avez qui vous allez pouvoir échanger autour de votre pathologie mais surtout vous entraider et vous soutenir.

Cela ne suffira peut-être pas mais ce sera en tout cas un premier réconfort et un pied à l’étrier pour entamer une thérapie complète.

 

7 réflexions au sujet de “Qui consulter en cas d’hyperphagie ?”

Laisser un commentaire

Afin que je puisse vous aider face à ces troubles alimentaires et vous proposer les meilleurs contenus possibles, j'ai créé un questionnaire dédié.

X