Comment j’ai surmonté les crises d’hyperphagie grâce au sommeil ?

S’il y’a une chose que je me suis rendue compte lorsque je subis des crises d’hyperphagie, c’est qu’elles sont liées à chaque fois à un état psychologique fragile engendré par :

  • Du stress.
  • Des angoisses.
  • De la fatigue.

Et en poussant encore un peu plus la réflexion, ces états sont généralement liés à une mauvaise qualité de mon sommeil ou à un sommeil insuffisant faisant que je ne suis pas en pleine possession de mes moyens. Bien évidemment je vous raconte mon expérience et elle peut être différente pour tout le monde. Toutefois là où il y’a un dénominateur commun qui peut vous aider à surmonter vous aussi vos crises d’hyperphagie c’est que lorsqu’on dort bien et suffisamment, vous aurez votre barre de motivation remplie au maximum lorsque vous entamerez votre journée et ce sera ainsi plus simple pour surmonter les épreuves.

Mauvais sommeil = crises d’hyperphagie

En lisant de nombreuses études, on se rend compte que le manque de sommeil augmente la tendance à grignoter ou à manger des aliments riches en calories, soit très gras, soit très sucrés. Il y’a plusieurs raisons possibles comme :

  • La baisse de la sécrétion de la leptine qui régule les besoins énergétiques et augmenterait donc l’appétit
  • L’affaiblissement du cortex préfrontal qui n’arrive plus ensuite à contrôler vos attirances alimentaires

Cet affaiblissement du cortex préfrontal viendrait donc interférer sur le contrôle de vos pulsions alimentaires et donc sur le fait d’être moins raisonnable face aux aliments sucrés notamment. Ainsi, vous voyez désormais comme avoir un bon sommeil peut être un véritable allié dans le contrôle de vos crises d’hyperphagie et comme un mauvais sommeil peut venir anéantir vos efforts.

Attention au cercle vicieux

Là où il est nécessaire que vous fassiez attention c’est de ne pas tomber dans ce cercle vicieux :

  • Manque de sommeil
  • Donc crise d’hyperphagie
  • Donc mauvaise qualité de sommeil
  • Donc manque de sommeil

En effet, la crise d’hyperphagie va entraîner deux choses :

  • Lorsque vous faites une crise d’hyperphagie, vous allez avaler une quantité d’aliments complètement hors du commun ce qui va entraîner ensuite une digestion difficile, une augmentation de votre température corporelle et vous allez donc avoir une qualité de sommeil réduite et probablement des difficultés d’endormissements.
  • Ces difficultés à vous endormir et cette qualité de sommeil tronqué vont entraîner une fatigue intense et une jauge de motivation déjà entamée dès le réveil que vous allez vouloir combler en mangeant. Vous allez donc être exposé de nouveau à vos crises d’hyperphagie.

C’est le cercle vicieux qu’il faut absolument éviter si vous voulez pouvoir surmonter vos crises d’hyperphagie plus facilement. Il est donc d’une importance cruciale que vous trouviez une façon pour que votre sommeil soit suffisant et réparateur.

Comment avoir un bon sommeil ?

Dans le cadre général, voici quelques éléments que vous devriez mettre en place pour avoir un sommeil qui soit suffisant et réparateur :
  • Couchez-vous et levez-vous à des horaires réguliers afin de régler votre corps
  • Dédié votre chambre à votre sommeil en faisant en sorte qu’elle soit dans le noir complet, sans écran pour ne pas perturber la sécrétion de mélatonine (hormone du sommeil)
  • Couchez vous fatigué physiquement en ayant réalisé une activité physique dans la journée
  • Prenez un moment pour vous détendre comme de la méditation avant d’aller vous coucher afin d’être en toute quiétude
  • Evitez tout ce qui pourrait vous stimuler comme le café ou les boissons énergisantes

Le dernier conseil qui a son importance pour un bon sommeil c’est de faire attention à avoir un dîner qui soit suffisant pour ne pas avoir faim, mais pas trop copieux afin de ne pas réduire la qualité de votre sommeil et vous empêcher de dormir. Ainsi, si vous avez fait une crise d’hyperphagie avant de dormir, voici quelques conseils pour minimiser les dégâts :

  • Ne buvez pas trop après la crise si vous avez mal au ventre car cela va vous donner des ballonnements et empêcher une bonne digestion.
  • Si vous ne dormez pas une heure après la crise d’hyperphagie, buvez une infusion à la camomille afin de détendre estomac et intestin.
  • Faites-vous un massage du ventre en tournant autour de votre nombril là aussi pour détendre les organes de digestion.
  • Diminuez votre température corporelle en prenant un bol d’air frais à la fenêtre par exemple. Cela permettra à votre corps de comprendre que c’est le moment de se coucher (sa température diminue lorsque vous dormez).
  • Aidez votre corps en mettant les jambes en l’air contre un mur, cela favorisera votre circulation sanguine, votre digestion et apaisera votre système nerveux.

 

5 réflexions au sujet de “Comment j’ai surmonté les crises d’hyperphagie grâce au sommeil ?”

Laisser un commentaire

Afin que je puisse vous aider face à ces troubles alimentaires et vous proposer les meilleurs contenus possibles, j'ai créé un questionnaire dédié.

X