Comment soigner la boulimie ?

Tout comme l’hyperphagie, la boulimie est une pathologie qui n’est pas simple à prendre en charge et qui nécessite un véritable accompagnement pour s’en sortir. C’est un sujet que j’aborderais dans d’autres articles mais je crois que lorsqu’on est atteint d’un trouble du comportement alimentaire, il est possible d’être atteint par un autre. Je m’explique : j’ai l’impression parfois d’être sujet à des crises d’hyperphagie, puis d’autres fois plutôt à des crises de boulimie. Partant de ce principe, il est probable que cela vous arrive à vous aussi alors il est important que vous connaissiez les différents moyens permettant de soigner la boulimie.En fonction du stade d’avancement différentes possibilités peuvent être envisagées pour soigner la boulimie comprenant :

  • La mise en place d’une thérapie
  • La prise de médicament
  • Dans certains cas l’hospitalisation peut être nécessaire

Soigner la boulimie grâce à la psychothérapie

Dans mon expérience avec l’hyperphagie, c’est la mise en place de la psychothérapie à travers l’hypnose et une thérapie comportementale et cognitive qui m’a le plus aidé dans la maitrise de mes crises. Sachez qu’il est possible de réaliser les thérapies de manière générale individuellement ou en groupe car ces thérapies ont toutes les mêmes objectifs :

  • Augmenter l’estime que vous avez pour vous-même
  • Améliorer votre perception de vous-même
  • Comprendre et régler les conflits enfouis en vous

Soigner la boulimie grâce à la thérapie comportementale et cognitive (TCC)

C’est une thérapie que j’ai pratiquée moi-même pour mon hyperphagie et que j’ai trouvée vraiment exceptionnelle dans la manière d’aborder les choses. Je pense que c’est possiblement la thérapie la plus efficace pour s’occuper des symptômes de la boulimie en profondeur puisque son objectif est de vous amener à :

  • Prendre conscience de vos différents comportements pathologiques à travers les crises mais aussi les comportements compensatoires
  • Comprendre comment et pourquoi interviennent ces comportements pathologiques
  • Apprendre et travailler à modifier ces comportements

Dans le cadre d’une thérapie cognitive et comportementale, le thérapeute ne va pas travailler sur les causes ou les origines de votre trouble mais va directement venir vous aider à travailler dessus afin de vous aider à vivre avec et le maîtriser. Le travail réalisé se fait donc à plusieurs niveaux :

  • Sur les processus mentaux ou les schémas de pensée
  • Sur les émotions intervenant sur vos comportements

Ce que j’ai apprécié dans ce modèle de thérapie dite comportementale et cognitive c’est que j’étais maître de ma progression car dans le cadre de cette thérapie, le patient est très actif et c’est sa motivation à guérir qui va le pousser à progresser. Par exemple, le thérapeute pourra à la suite des séances vous donner :

  • Des questionnaires à remplir.
  • Des notes à prendre.
  • Des exercices à réaliser.

Dans mon cas, j’ai réalisé environ 5 séances pour me sentir beaucoup mieux mais je ne pense pas qu’il y’ai de règles. Quoi qu’il en soit, prenez le nombre de séance nécessaire à votre guérison et vous permettant de modifier vos pensées sur :

  • Votre alimentation.
  • Votre poids.
  • Votre image.
  • Votre estime de soi.

Soigner la boulimie grâce à la thérapie systémique familiale

Cette thérapie que j’ai découverte au fil de mes lectures et de mes recherches trouve son nom (systémique) dans le fait qu’elle considère votre famille comme un système et un ensemble de personnes qui seraient interdépendants. Ainsi, pour que vous compreniez voici comment cela fonctionne :

  • Votre famille n’est pas constituée de différents éléments indépendants, parents et enfants par exemple
  • Votre famille est constitué de ce qu’on va considérer comme des entités qui vont avoir une influence chacune sur les autres

Cette thérapie dite systémique familiale va donc se faire en trois étapes :

  1. L’étude des modes de communication entre les différentes entités
  2. L’étude des différentes interactions régissant la famille
  3. L’amélioration de l’ensemble de ces rapports internes

Dans ce cadre, lorsqu’un membre de votre famille est sujet à une pathologie comme celle de la boulimie, cela va forcément venir affecter les autres membres de la famille et notamment dans les moments de repas qui pourraient être difficiles à gérer par exemple.

Ce qu’il faut donc comprendre et cela sans qu’il n’y ai de culpabilité derrière c’est que les actes ou même les paroles d’un membre de la famille peuvent avoir des effets positifs ou bien des effets néfastes pour la personne malade. Ainsi, les membres de la famille ne sont pas coupables de la pathologie boulimique mais il faut toutefois qu’ils puissent :

  • Considérer les souffrances de la personne malade.
  • Comprendre qu’ils peuvent avoir une influence sur sa pathologie.

D’ailleurs, cette influence qu’ils peuvent avoir, peut être négative si la pathologie n’est pas bien considérée, mais elle peut surtout être positive et venir aider le malade lorsqu’on le considère.

Soigner la boulimie grâce à la thérapie psycho dynamique

Ce que l’on appelle thérapie psycho dynamique est en fait une thérapie largement inspiré de la psychanalyse. Si on peut voir ça la psychanalyse comme une façon un peu archaïque (selon moi) de travailler sur soi, l’approche psycho dynamique à une approche différente qui réside dans le fait que vous allez faire une introspection vous permettant de travailler sur vos conflits intra-psychiques inconscients.

Je comprends que dit comme ça je dois vous parler chinois alors comprenez que la thérapie psycho dynamique va vous aider à prendre conscience des processus que vous avez qui sont eux justement inconscients. Ainsi, vous allez travailler à prendre conscience sur comment vos comportements sont influencés par :

L’objectif est de vous amener à comprendre comment l’ensemble de vos expériences passées viennent affecter :

  • Votre vie quotidienne
  • Votre rapport à vous-même
  • Votre rapport aux autres

Puis une fois que vous les avez compris la thérapie psychodynamique va venir vous apprendre à vous libérer de tous ces schémas et apprendre à en utiliser de nouveau.

Je pense que c’est une thérapie vraiment efficace sur le long terme car elle va vraiment venir s’attaquer au mal profond qui peut être l’origine de votre la boulimie ou de tout autre trouble alimentaire ou non.

Soigner la boulimie grâce à la thérapie interpersonnelle

La thérapie ou psychothérapie interpersonnelle est une thérapie relativement courte et qui est à la base utilisée dans le cadre du traitement de la dépression. En effet, on constate dans un certain nombre de cas que la dépression est une résultante de problèmes liés à vos relations interpersonnelles ou dit plus simplement à vos relations humaines et le lien qui vous unit aux autres membres d’un groupe social. La thérapie va donc se concentrer sur ce lien pour vous aider à mieux l’appréhender.

C’est une thérapie qui est vraiment intéressante dans le cadre de la boulimie puisqu’on sait très bien que la problématique de ce trouble du comportement alimentaire n’est justement pas uniquement alimentaire et qu’il faut donc pour réussir à le régler, s’attaquer au fond du problème. Fond du problème qui est dans de très nombreux vous vous en doutez lié justement à ce manque de confiance en soi, à la manière qu’on a de se percevoir dans un groupe ou encore à la manière dont on croit qu’on nous perçoit.

Cette thérapie a en tout cas d’après de nombreuses études montrées son efficacité dans différents types de problématiques :

  • Tristesse
  • Dépression
  • Troubles bipolaires
  • Anorexie
  • Boulimie
  • Hyperphagie
  • Trouble de la personnalité

Soigner la boulimie grâce à la thérapie nutritionnelle

Je vous recommande d’utiliser cette méthode alliant un travail thérapeutique ainsi que de l’éducation nutritionnelle en complément d’une des thérapies précédentes. En effet, ses bienfaits et les effets que vous pourrez en retirer ne dureront pas dans le temps si vous ne vous attaquez pas au problème de fond dont se nourrit bien généralement la boulimie ou tout autre trouble du comportement alimentaire.

Dans le cadre de cette thérapie nutritionnelle, vous allez tout simplement réapprendre à vous nourrir :

  • Commment reprendre une alimentation équilibrée ?
  • Comment vous comporter face aux aliments pouvant susciter des crises ?
  • Comment intégrer les sucres lents à son alimentation ?
  • Comment prendre ou reprendre l’ensemble de ses repas assis ?
  • Combien faire de repas chaque jour et dans quelles quantités ?

En plus de répondre à ces questions et vous accompagner dans la mise en place de ces réponses, la thérapie va aussi vous permettre d’apprendre et de comprendre des principes de l’alimentation afin de venir modifier le rapport que vous avez celle-ci.

Pour finir, la thérapie nutritionnelle va aussi venir travailler sur les comportements compensatoires que vous pourriez avoir l’habitude d’utiliser afin de vous aider à perdre ces habitudes si tel était le cas.

Soigner la boulimie grâce aux médicaments

Je ne suis jamais particulièrement adepte de la résolution des problématiques avec des médicaments mais je crois que cela peut être important dans le cadre de forme grave. En effet, les médicaments vont vous aider à :

  • Diminuer les symptômes de la boulimie en réduisant le nombre de crises
  • Diminuer les troubles d’anxiété ou de dépression liés à la boulimie

Ainsi je trouve cette aide médicamenteuse pertinente uniquement dans ce cadre afin de vous permettre de mettre le pied à l’étrier dans le chemin de la guérison et commencer une thérapie pour traiter votre problématique en profondeur.

Les principaux médicaments utilisés dans le cadre de la réduction des symptômes de la boulimie sont les antidépresseurs et notamment la fluoxétine qui est présente dans le Prozac. L’utilisation de cette molécule fonctionne dans le cadre de la boulimie car elle fonctionne de cette manière :

  • C’est un médicament qui vient inhiber la recapture de la sérotonine.
  • Il vient agir en augmentant la quantité de sérotonine (qui est un neurotransmetteur) dans les synapses (jonction entre les neurones).
  • Cette plus importante présence de sérotonine va améliorer et faciliter le passage de l’information nerveuse.

Si le Prozac est le médicament qui est utilisé le plus souvent, votre médecin pourrait tout aussi bien vous prescrire un autre antidépresseur voir un autre médicament (comme les anxiolitiques) pour traiter les symptômes de votre boulimie. La prescription ne se fera qu’après rendez-vous médical en prenant en compte les troubles associés à votre boulimie.

Pour conclure et c’est ce que vous devez retenir de ce paragraphe : rencontrez rapidement un médecin pour lui parler de votre boulimie afin qu’ensemble vous puissiez discuter et analyser toutes les solutions qui s’offrent à vous.

Soigner la boulimie grâce à l’hospitalisation

Parfois, dans les cas les plus graves de boulimie, l’hospitalisation peut être une solution afin de vous aider à augmenter vos chances guérisons face à la pathologie. Tout le monde ne va pas être hospitalisé toutefois si rien n’y fait et que vous avez fait face à l’échec d’un traitement et que vous rencontrez des problèmes de santé importants liés à votre boulimie alors c’est une solution qui peut et doit être envisagée.

Je ne suis pas spécialiste et ne connais pas exactement le fonctionnement de cette hospitalisation mais il me semble possible de venir recevoir vos soins la journée et de rentrer chez vous le soir si c’est cela qui vous fait peur. Ici aussi encore une fois parlez en à un professionnel de santé afin de savoir quelles sont vos options.

En tout cas dans le cadre de cette hospitalisation, vous serez pris en charge par un service spécialisé dans les troubles du comportement alimentaire et recevrez soins et traitement comprenant :

  • Rééducation nutritionnelle
  • Accompagnement psychologique
  • Apprentissage de la nutrition
  • Psychothérapie

1 réflexion au sujet de « Comment soigner la boulimie ? »

Laisser un commentaire

Afin que je puisse vous aider face à ces troubles alimentaires et vous proposer les meilleurs contenus possibles, j'ai créé un questionnaire dédié.

X