Des livres à dévorer #4 : « L’art de manger peu. Changer pour mincir. »

Présentation du livre “L’art de manger peu. Changer pour mincir.”

En découvrant mon hyperphagie, j’ai voulu aussi découvrir des livres traitant de nutrition et me permettant d’en apprendre plus d’un point de vue scientifique mais aussi en lisant des livres témoignant de l’expérience des auteurs. “L’art de manger peu” de Dominique Loreau est de cette seconde catégorie et permet d’avoir de nombreux éléments pour améliorer sa façon de se nourrir mais aussi de lutter contre l’hyperphagie ou les crises alimentaires.

D’un point de vue éditorial, lorsqu’on lit le titre, on pourrait penser que le livre peut être néfaste pour des personnes atteintes de troubles alimentaires mais de mon point de vue il n’en est rien. Le livre a été écrit par un non-professionnel de santé mais cela permet aussi d’avoir quelqu’un se mettant à la place d’une personne lambda et qui parle et met à disposition sans préjugé des techniques permettant de perdre du poids oui mais surtout de prendre et de conserver de bonnes habitudes alimentaires.

On retrouve dans “L’art de manger peu” un éventail des problèmes liés au poids comme les aspects diététiques ou les aspects psychologiques, comportementaux ou culturels. Par ailleurs, le fait d’avoir la vision de l’auteure vivant depuis quarante ans au Japon est particulièrement intéressant puisque c’est le pays ayant le taux d’obésité le plus faible du monde et pour qui le bien manger et les habitudes de nutrition saine ont été élevés au rang d’art de vivre.

L’auteure : Dominique Loreau

Dominique Loreau est une auteure qui a écrit beaucoup d’ouvrages à propos du développement personnel et notamment les plus connus qui sont : “L’art de l’essentiel” et le “Kakebo”.

Elle vit au Japon depuis la fin des années 1970 et on ressent évidemment cette influence minimaliste et zen aux travers de ses ouvrages et notamment dans celui que je vais vous présenter aujourd’hui “L’art de manger peu”.

Mon avis sur “L’art de manger peu. Changer pour mincir”

Bien que de nombreux commentaires décrivent le livre comme le meilleur moyen de développer un trouble du comportement alimentaire, je ne suis absolument pas d’accord avec ça. Étant moi-même atteint d’hyperphagie j’ai trouvé que le livre ne prend justement pas vraiment de parti avec un mot d’ordre général qui est de trouver le régime alimentaire qui fonctionne pour nous et qu’il est important dans ce cadre de tester tout un tas de choses. Puis au de-là du général, “L’art de manger peu” donne une succession d’astuces ou de conseils que l’on peut tester ou non dans son alimentation.

Il y’a évidemment le point de vue de l’auteure qui est influencé par son propre régime et par le fait de vivre au Japon depuis des années, mais c’est néanmoins très intéressant de découvrir comment le peuple ayant l’indice de masse grasse le plus faible du monde à ancrer cette culture du bien manger dans sa tradition.

J’ai trouvé le livre plein d’enseignements, il y’a certains éléments que je souhaite essayer d’ajouter dans ma nutrition afin de voir si cela me correspond et s’ils m’aident à atteindre mes objectifs.

C’est en tout cas un livre que je recommanderais à toutes les personnes désireuses d’en apprendre plus sur la nutrition bien qu’il n’y ait rien de scientifique dans tout ça.

 

Quels bénéfices en tirer ?

 

Si vous êtes comme moi atteint du TCA (trouble du comportement alimentaire) qu’est l’hyperphagie, le livre permet d’ajouter quelques astuces dans son sac pour lutter contre les crises. Cela m’a conforté dans les choix que je faisais notamment sur le fait de remplacer les aliments tentations par d’autres aliments plus sains mais qui me donnent autant de plaisir et le fait d’avoir ces aliments toujours à disposition par exemple. Si vous voulez plus d’astuce je vous suggère d’aller lire cet article dans lequel je parle de ce que je mets en place pour lutter contre les crises d’hyperphagie : https://bonjourmotivation.fr/astuces-eviter-crise-hyperphagie/

 

Au-delà du trouble du comportement alimentaire (TCA), le livre donne surtout énormément de conseils pour les personnes qui souhaitent mincir et dont je fais partie. Les astuces sont parfois connues, parfois pas, elles relèvent parfois du bon sens, libre à chacun de se faire son avis mais quoi qu’il en soit, vous trouverez ci-dessous quelques éléments du livre que je souhaite tester :

  • Jeûner un ou deux jours par mois afin de laisser mon système digestif se reposer et aux organes de se purger et ainsi éliminer les toxines et mauvaises graisse
  • Diminuer mon apport calorique de 5% lorsque j’atteins une période de stagnation pendant ma perte de gras
  • Augmenter la part du poisson dans mon alimentation afin de profiter de leur haute teneur en protéine mais aussi de leurs bonnes graisses utiles à la perte de poids

Mais le livre met à disposition de nombreuses autres astuces comme le carnet alimentaire qui permet de suivre l’évolution de ses habitudes pour progressivement modifier les mauvaises et en adopter de bonnes ou la mise en place d’un carnet compilant ses recettes et idées de repas.

La principale chose à retenir selon moi et qui va dans le sens de tout ce que j’écris dans ce blog, c’est le fait de comment réussir à garder sa motivation toujours intacte en mettant en place de petites habitudes faciles à mettre en place et qui jalonnent le parcours de victoire afin d’atteindre des objectifs un peu plus long et difficile à obtenir.

Il faut viser le plus haut possible, mais pour réussir il faut fractionner l’objectif en pleins de petites victoires plus facile à obtenir.

Laisser un commentaire

Afin que je puisse vous aider face à ces troubles alimentaires et vous proposer les meilleurs contenus possibles, j'ai créé un questionnaire dédié.

X