Dépendance au sucre : que faire ?

Le sucre est une addiction qui est pour un grand nombre de personne un refuge dans lequel s’installer lorsqu’on est moins bien par exemple. Le problème avec le sucre c’est que plus on en mange, plus on a envie d’en manger. Il agit véritablement comme une addiction, comme une drogue dont on ne peut se défaire, qui devient irrésistible et dont on n’arrive plus à se passer.

La seconde problématique liée au sucre, c’est que cette addiction comporte de nombreuses conséquences sur la santé :

  • Du diabète
  • Des problèmes de surpoids allant jusqu’à l’obésité
  • Des problématiques de dépression
  • De la fatigue
  • Des problèmes de peau
  • Des problèmes intestinale ou digestif
  • Des caries

Cette liste est non exhaustive mais montre bien l’envergure des problèmes liés à une consommation excessive de sucre et l’importance de se libérer de cette addiction.

Qu’est ce que la dépendance au sucre ?

Une dépendance ou une addiction se définit par le moment où l’on perd la possibilité, la liberté de refuser ou de s’abstenir de manger un aliment. Lorsqu’on est dépendant, la consommation des aliments qui nous font envie devient incontrôlable et plus forte que soi à la différence des personnes qui vont avoir une alimentation plaisir ou même de celles qui sont gourmandes.

Ainsi, les personnes dépendantes au sucre savent que cette consommation a ou va avoir des conséquences négatives sur :

  • Leur santé physique avec tous les problèmes vu précédemment comme le surpoids ou encore la fatigue
  • Leur santé mental avec les problèmes liés à la dépression
  • Leur vie sociale notamment à l’école, au travail, en famille ou lors de la pratique de loisirs

Pour autant, malgré le fait de connaitre les conséquences négatives que cette consommation va engendrer, il est impossible de contrôler quoi que ce soit. Malheureusement, l’addiction au sucre n’est pas reconnue comme une pathologie au même titre que peuvent l’être d’autres addictions comme celle à la drogue ou à l’alcool.

Comment savoir si on est dépendant au sucre ?

Il n’existe aujourd’hui pas vraiment de test pour déterminer la dépendance ou l’addiction au sucre. Néanmoins, cette dépendance peut se reconnaitre si vous vous reconnaissez dans les symptômes ci dessous :

  • Vous consommez du sucre lorsque vous êtes stressé ou déprimé afin d’améliorer votre moral
  • Vous devenez facilement irritable lorsque vous manquez de sucre
  • Vous mangez des aliment sucrés (bonbons, gâteaux, chocolat, …) sans en ressentir le besoin ou l’envie, juste par habitude
  • Vous avez du mal à perdre du poids parce que vous avez réduit la taille de vos assiettes mais pas les aliments contenant des bombes de sucre de votre alimentation (gateaux et sodas notamment)
  • Vous ressentez souvent de très fortes envie de sucre
  • Vous compensez par des aliments gras ou en mangeant à l’excès lorsque vous ne mangez pas sucré
  • Vous ressentez des problèmes de santé liés comme de la fatigue trop forte par exemple
  • Vous trouvez que rien n’est jamais assez sucré et vous avez du mal à boire de l’eau par exemple (et vous l’avez remplacé par des sodas, des jus ou encore du sirop)
  • Vous mangez des quantités énormes et vous êtes sujet au crises d’hyperphagie

Dépendance au sucre et hyperphagie

Il n’est pas rare que l’hyperphagie et la dépendance au sucre soit deux pathologies liées et qu’elles ne fassent pas bon ménage. Ainsi, les personnes qui consomment des produits sucrés en trop grande quantité vont de fait manger des produits comme des gâteaux, des bonbons, du chocolat, des biscuits ou encore du soda sans même pouvoir s’arrêter ce qui peut déclencher et ça a été mon cas des véritables crises d’hyperphagie qui vont se traduire par passer sa soirée à manger tout ce qui nous passe à portée de main. Le sucre a donc un effet multiplicateur pour les personnes atteintes d’hyperphagie et qu’il va falloir réussir à contrôler en plus de son trouble du comportement alimentaire.

Les effets du sucre sur le corps

Si le sucre n’est pas un poison, une addiction à celui ci et une consommation trop importante peut s’avérer être véritablement problématique avec des effets dévastateurs sur le corps :

  • Il perturbe le métabolisme en dérégulant notre glycémie, en ne permettant pas aux hormones d’être sécrétées comme elles le devraient, en favorisant la prise de poids qui peut aller jusqu’à une obésité, en faisant augmenter le taux de gras dans le sang, en faisant augmenter le cholestérol et en faisant augmenter la pression artérielle. Tous ces facteurs synonyme d’augmenter le risque à développer une maladie cardiaque.
  • Il perturbe l’humeur et l’énergie en entrainant des phases d’irritabilité, de changements d’humeur et de fatigue. En effet, si sa consommation créé un sentiment agréable voir d’euphorie lorsqu’il est consommé, malheureusement lorsqu’il la consommation se fait en trop grande quantité le corps doit secréter de l’insuline pour réguler la glycémie et la faire chuter ce qui entraine la production d’hormones de stress.
  • Il menace trois organes :
    1. Le foie car la quantité de sucre en excès ne pouvant être transformé en énergie va être accumulé dans le foie sous forme de gras et l’engorger.
    2. Le pancréas en le déréglant et en ne lui permettant plus d’assurer sa fonction de production d’insuline pour métaboliser les glucides entrainant des diabètes  notamment.
    3. Les intestins en abimant les bactéries nécessaires au bon fonctionnement de celui engendrant des inflammations et une augmentation de la résistance à l’insuline.

Les effets du sucre sur l’esprit

On connait les effets du sucre sur le corps mais ces effets sont tout aussi ravageur sur l’esprit et le mental :

  • Il produit une dépendance et nous force à ingérer de nouveau du sucre pour nous sentir bien ou mieux
  • Il provoque des problèmes de mémoire et d’apprentissage en affectant négativement la formation de synapse dans le cerveau
  • Il affecte l’humeur en modifiant les effets de l’insuline dans notre corps et provoquant de la dépression, de l’anxiété ou des sautes d’humeurs
  • Il empêche de ressentir des sensations comme la satiété en empêchant des neurotransmetteurs d’accomplir leurs fonctions

Comment diminuer sa consommation de sucre ?

Diminuer sa consommation de sucre ne passe pas uniquement par modification des aliments que vous allez manger ni par une privation pure et dure. Pour diminuer sa consommation de sucre, il faut réaliser un changement global de ses habitudes, il faut avoir un plan, et il faut y aller progressivement. Comme toute addiction, cela ne se fera pas sans douleur, néanmoins voici quelques conseils que j’ai moi même appliqué lorsque j’ai souhaité diminuer ma consommation de sucre :

  1. Allez y progressivement dans cette réduction et commencez par exemple par réaliser une journée sans sucre par semaine pendant le premier mois. Lorsque cette journée sans sucre est devenue une habitude et qu’elle est simple à réaliser, passez à deux et ainsi de suite. De cette manière il sera plus aisé de tenir ces nouvelles habitudes de vie car un changement trop extrême ne vous aiderait pas à tenir sur une longue période.
  2. Buvez de l’eau régulièrement dans la journée afin de permettre au corps d’être tout le temps hydraté. En effet les envies de sucre peuvent être un signal indiquant que votre corps est en déshydratation.
  3. Reposez vous en changeant également vos habitudes de sommeil. Lorsque vous êtes fatigué ou stressé, le corps veut compenser cet état avec de l’énergie et votre envie de sucre va apparaitre à ce moment là. Mettez en place des habitudes de sommeil en vous couchant plus tôt pour avoir vos huit heures de sommeil chaque nuit.
  4. Mettez en place une activité sportive, peu importe laquelle tant qu’elle vous fait plaisir. Cette pratique sportive qui elle aussi doit être mise en place progressivement dans le cadre de nouvelles habitudes de vie saine possède plusieurs bienfaits pour vous aider à diminuer votre consommation de sucre :
    • Elle va réguler votre glycémie et diminuer votre besoin de sucre
    • Elle va augmenter la production de sérotonine et donc diminuer stress, angoisse, etc
    • Elle va améliorer votre forme physique et mental et augmenter votre niveau d’énergie
  5. Ayez toujours à disposition des aliments sains qui peuvent remplacer vos grignotages sucrés. Pour moi ce sont des fruits qui ont remplacé ces aliments dans mes placards et je fais toujours en sorte d’en avoir à proximité afin de compenser une envie sucré qui pourrait arriver.

Laisser un commentaire

Afin que je puisse vous aider face à ces troubles alimentaires et vous proposer les meilleurs contenus possibles, j'ai créé un questionnaire dédié.

X